Comment lire un tensiometre

L’utilisation de tensiomètres à domicile est judicieuse et permet surtout d’économiser de longs temps d’attente au cabinet du médecin. Cependant, pour que tout fonctionne réellement, il est nécessaire de respecter au préalable les points individuels pour une mesure correcte à l’aide d’appareils de tension artérielle. Le résultat de la mesure de la tension artérielle est toujours donné sous la forme d’une paire de valeurs. La première valeur indique ici la pression systolique, qui correspond à la valeur supérieure du sang et est exprimée en mmHg (millimètres d’acide de mercure). Cette pression s’accumule lorsque le sang est pompé du ventricule dans l’aorte.

Bien lire les valeurs d’un tensiometre

La seconde, la valeur diastolique représente l’abaissement de la tension artérielle et est également exprimée en mmHG. Cette valeur se réfère au relâchement du ventricule. C’est le cas lorsque le ventricule doit absorber du sang neuf après le pompage. La tension artérielle chute à une valeur minimale. La valeur optimale est 120/80 mmHg (systolique/diastolique).

Afin que la mesure de la tension artérielle puisse également être lue correctement, la question se pose naturellement de savoir ce que les valeurs révèlent en détail. En particulier, lorsque la tension artérielle est trop élevée. Une tension artérielle trop élevée (hypertension moyenne) existe à partir de valeurs de 140/90 mmHg et plus. Cependant, les médecins constatent déjà l’apparition de l’hypertension à partir de valeurs supérieures à 130/85 mmHg, ce qui peut également indiquer un risque accru de maladie cardiovasculaire.

Mais ce n’est pas seulement une tension artérielle trop élevée qui peut être détectée dans une mesure de tension artérielle. L’inverse est également vrai. Si une valeur systolique inférieure à 100 mmHg est déterminée chez la femme, la tension artérielle est trop basse. Chez les hommes, une tension artérielle inférieure à 110 mmHg est considérée comme une indication d’hypotension. La valeur diastolique dans ces cas est généralement inférieure à 60 mmHg.

La tension artérielle doit toujours être mesurée régulièrement. Afin que les changements puissent être perçus, les valeurs doivent être notées à chaque mesure. De nombreux tensiomètres peuvent enregistrer les valeurs sur une plus longue période de temps et souvent même les transférer vers un PC via une connexion USB. Vous pourrez ensuite présenter ces valeurs lors d’un rendez-vous ultérieur chez le médecin et en discuter plus en détail.