Omron M300

Le fabricant de marque Omron établit des normes dans le domaine de la technologie de mesure de la tension artérielle. En règle générale, les patients reçoivent une technologie de mesure puissante et précise à un prix acceptable. Le tensiomètre à bras M300 d’Omron est le petit frère du M500 d’Omron, qui était jusqu’à présent le favori des clients et qui a obtenu de bons résultats dans tous les domaines. Le guide présente le M300, montre les différences au grand frère et explique pour qui l’achat du M300 vaut vraiment la peine.

L’Omron M300 a également reçu le label de qualité CE de haute pression. Il est cliniquement validé et garantit une très grande précision de mesure. La mesure elle-même est effectuée à l’aide de la technologie brevetée IntelliSense d’Omron, qui promet une mesure très rapide et douce. En plus de la tension artérielle, le pouls est également mesuré et une arythmie cardiaque est détectée.

Omron M300, ce qu’on en pense

L’Omron M300 dispose d’un grand écran facile à lire. L’utilisation d’un seul bouton rend l’appareil particulièrement convivial et facile à utiliser. Du moins, c’est ce que promet Omron. Le brassard fourni est un brassard standard adapté aux circonférences de bras de 20 à 40 cm. Au total, 28 emplacements de mémoire sont disponibles pour la documentation à long terme.

Après avoir inséré les piles fournies, ce modèle Omron est également prêt à l’emploi. Aucun réglage n’est nécessaire, comme c’est souvent le cas chez les fabricants concurrents lors de la première utilisation de l’appareil. Le brassard peut ensuite être attaché au bras supérieur. Pour l’ajustement exact, vous devriez jeter un coup d’oeil au manuel, qui est assez détaillé.

Le brassard est un brassard universel conçu pour des circonférences de bras de 20 à 40 cm. Les athlètes devraient également être capables de faire face à ces tailles. Les clients trouvent le siège très confortable. La mesure elle-même est très simple et est démarrée avec l’opération d’un seul bouton. Vous ne pouvez rien faire de mal ici et le M300 marque des points avec un début de jeu d’enfant et l’application. C’est exactement ce qu’il faut faire pour les personnes moins expertes en technologie ou les utilisateurs plus âgés. Les résultats des mesures (tension artérielle et pouls) peuvent également être lus sur le grand écran sans aide visuelle.

Le brassard se gonfle très doucement après avoir appuyé sur le bouton de démarrage et la brève pression est relativement bien tolérée. La mesure est alors terminée et le résultat est disponible. Bien qu’Omron ne réinvente pas la roue ici, car de nombreux fabricants s’appuient maintenant sur une méthode de mesure douce et douce, le client pense qu’elle permet d’obtenir une des applications les plus agréables.

Le résultat de la mesure diffère de 0,8 % du résultat obtenu avec le sphygmomanomètre. Et c’est la seule différence réelle par rapport au M500 : le M500 fonctionne avec une technologie à double contrôle et il n’y a eu aucun écart dans la comparaison des tests. Un écart de 0,8 % du M300 n’est pas pertinent d’un point de vue médical, donc ce résultat ne réduit pas le score global. Les perturbations du rythme cardiaque sont également détectées par le M300.

Le M300 est livré avec 28 emplacements mémoire. Les résultats de mesure peuvent également être enregistrés dans le pass de tension artérielle fourni afin d’obtenir une vue d’ensemble sur de plus longues périodes de temps. Absolument suffisant pour une personne et une documentation plus simple.

Malheureusement, le M300 n’a pas d’interface USB pour transférer les valeurs vers le PC. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une nécessité pour les tensiomètres, il s’agit néanmoins d’une caractéristique utile, surtout en ce qui concerne la documentation. Le fabricant renonce également à la connexion d’une application au smartphone ou à la tablette. Puisque Omron veut offrir le M300 comme un appareil de mesure simple et puriste, il n’y a aucun point de déduction pour ce « point faible ».

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire